Une Journée à la crèche

Au-delà des rythmes proposés à travers le déroulement de la journée-type, l’équipe reste à l’écoute pour une prise en compte des besoins individuels, dans le cadre des contraintes imposées par le collectif.


L’accueil


L'accueil se fait le matin à partir de 7h30. Le parent et l’enfant sont accueillis par la responsable technique ou son adjointe afin d’échanger les informations de part et d’autre. Les parents préparent leurs enfants et donnent les informations pour le bon déroulement de la journée.

Chaque enfant possède un cahier de suivi personnalisé qui permet de facilité les échanges entre les parents et l'équipe

Ensuite, les enfants vont dans la grande salle de jeu et puisent dans les jeux et jouets à disposition pour organiser leur temps libre, doucement, afin de bien commencer la journée. Des livres sont également à disposition pour être au calme et continuer la phase d’éveil.



La sieste du matin

A la demande de l’enfant ou d’un parent, et selon l’état de fatigue apprécié par l’équipe,


l’enfant pourra faire sa sieste du matin, pendant le temps nécessaire pour son repos.




La collation

Elle a lieu le matin aux environs de 9h. Souvent, il s’agit de fruits ou biscuits, en quantité limitée, qui permettront à l’enfant de pouvoir disposer d’une réserve d’énergie pour la matinée.


Les activités du matin

Ces activités sont mises en place après les changes et peuvent concerner une partie ou l’ensemble des enfants présents dans la structure à ce moment-là. Elles sont proposées et non pas imposées et varient en fonction des jours, du nombre d’enfants présents, des événements à venir, du temps extérieur.
A titre d’exemple : activités manuelles, jeux sur table, éveil sensoriel, promenades et jardin, ateliers culinaires, interventions des personnes extérieures à la crèche (notamment atelier lecture et motricité)
Après ces activités, les enfants retournent en salle en attendant le repas, pour jouer tranquillement ou consulter des livres en fonction de leurs envies.


Le repas

Les repas s’échelonnent entre 11h30 et 13h en fonction de l’âge des enfants et de l’heure du lever. Les plus jeunes mangent en chaise haute, en relation d’échanges avec un adulte (apprentissage et communication), tandis que les plus âgés prennent leur repas ensemble autour d’une table, en présence d’une salariée.
Après le repas, les salariées donnent une lingette lavable à chaque enfant, qu’il utilise seul devant un miroir, à l’entrée de la salle du repas (sous la surveillance d’une salariée) ; afin qu’il puisse assurer sa toilette, en autonomie. Le rangement de la lingette, après usage, est effectué par l’enfant. Une fois cette étape terminée, les enfants retournent en salle.
Le change et le temps calme
Vers 12h45/13h00, commence le temps calme. Les couches des enfants sont changées et les enfants plus âgés sont mis en tenue pour aller faire la sieste. Ensuite, ils retournent dans la salle principale où musique relaxante et couvertures sont venues apaiser l’atmosphère qui devient alors propice à l’endormissement.


Sieste de l’après-midi

Quand les enfants montrent des signes de fatigue ou suivant leur rythme connu, ils sont accompagnés jusqu’à leur lit et couchés. Ils sont répartis en 3 chambres, et ont chacun leur lit, identifié par leur prénom sur une photo accrochée au mur au-dessus du lit. Pour les enfants les plus âgés et suivant leurs besoins, des lits bas identiques à ceux des écoles maternelles, sont installés pour leur permettre plus d’autonomie, valoriser leurs acquis, mais aussi pour permettre une continuité des pratiques familiales et les habituer au milieu scolaire.
Bien sûr, les enfants sont accompagnés dans leur sommeil par leur doudou ou leur tétine s’ils en ont.
L’équipe professionnelle est chargée de la surveillance des siestes afin que ce moment se déroule le mieux possible, étant essentiel dans le développement de l’enfant. Une salariée peut être amenée à être présente dans la chambre si nécessaire, en fonction de l’état d’agitation des enfants. Un contrôle régulier est effectué toutes les 20 minutes pour prévenir tout accident.
Les levers sont échelonnés en fonction du rythme de chacun. Après le change, l’adulte guide l’enfant vers la salle et lui propose des activités qui lui permettent de sortir du sommeil. Les enfants ne sont pas bousculés dans leur réveil. Dans les limites qu’impose la collectivité, ils sont accompagnés individuellement.


Goûters

Tout comme le repas du midi, il se fractionne en différents temps en fonction des âges et des besoins de chacun. Les plus jeunes sont en chaise haute, en relation d’échanges avec l’adulte (apprentissage et communication), et mangent selon leurs besoins, produits laitiers, produits céréaliers.
Les enfants les plus âgés s’installent ensemble autour de la table et goûtent, généralement vers 16h, un produit laitier et un produit fruitier (en fonction du dessert du repas du midi), ainsi qu’un produit céréalier pour recharger le corps en énergie.
Le personnel est soucieux de la qualité, de la variété et de l’origine des produits consommés : les fruits sont achetés chez un primeur installé dans le quartier, les gâteaux peuvent être confectionnés par les parents ou les enfants… L’objectif est de permettre une découverte et un apprentissage des différents goûts.



Activités de l’après-midi

Suivant l’heure de départ des enfants, une activité élaborée est mise en place après le goûter. Il peut s’agir aussi bien de jeux en extérieur dans le jardin (si le temps le permet) qu’un jeu de société ou une activité manuelle.

Comme toutes les activités de la crèche, c’est un moment non imposé qui permet à l’enfant de ne pas s’impatienter dans l’attente de son départ.




Départs

Ils sont échelonnés selon l’arrivée des parents. Comme lors de l’accueil, la responsable technique ou son adjointe est présente au moment du départ, et transmet au(x) parent(s) les informations nécessaires sur le déroulement de la journée, sur des observations effectuées ou des moments forts qui ont marqué la journée de l’enfant.
Par ailleurs, l’équipe se doit d’être bien présente auprès des enfants qui ne sont pas encore partis et qui sont dans cette attente. Le parent de permanence et le professionnel jouent et partagent des moments avec eux jusqu’au départ du dernier.